Qu'est-ce-qu'un psychopraticien ?

 

Un psychopraticien est un professionnel de la santé mentale qui offre des services de psychothérapie et de soutien psychologique. Le psychopraticien peut aider les gens à gérer leurs problèmes psychologiques et à développer des stratégies pour surmonter leurs difficultés émotionnelles.

 

Qu'est-ce-qui différencie le psychopraticien aux autres pratiques de psy ? 

 

Le psychothérapeute accompagne son client dans un processus de changements importants afin de soulager voire de faire disparaître des souffrances psychologiques. Il pratique donc la psychothérapie.

Il est détenteur d’un titre protégé : sa profession est réglementée et encadrée. Ce titre englobe tous les professionnels habilités à la pratique légale de la psychothérapie : les psychologues et les psychiatres. A noter qu’en pratique, beaucoup de psychiatres la pratiquent peu, voire pas.

Les psychologues sont dits cliniciens lorsqu’ils travaillent en psychothérapie, dans l’accompagnement psychologique, en institution ou en libéral. Il existe plein d’autres façons d’être psychologue : chercheur, psychologue du travail, psychologue scolaire… Ces praticiens ne reçoivent pas forcément du public.

Le psychopraticien est formé à la pratique thérapeutique et à la relation d’aide : accompagnement et soutien psychologique, selon une ou des approches thérapeutiques dans lesquelles il s’est formé, via des organismes privés. En pratique, bon nombre de psychopraticiens se forment aux mêmes approches psychothérapeutiques que les psychologues. Seule la voie d’accès change ! Leur profession étant moins encadrée, ils proposent souvent un panel plus large d’approches thérapeutiques, cumulent parfois même avec une autre profession (sophrologue, hypnothérapeute…).

A noter que le terme psychopraticien a été « créé » suite à une loi de 2010 qui prévoyait de réglementer le métier de psychothérapeute, désormais accessible uniquement via la voie universitaire. Pour faire simple, le psychopraticien d’aujourd’hui aurait été appelé psychothérapeute il y a dix ans ! Le métier reste sensiblement le même en matière de relation d’aide, seule l’appellation change… et le public s’y perd encore plus…

 

Mais nous sommes tous thérapeutes !

 

Enfin, qu’en est-il de l’appellation fréquente « thérapeute » ? Le thérapeute a un rôle d’accompagnateur, de médiateur. Il existe ainsi différents types de thérapeutes : psychothérapeutes, ergothérapeute, kinésithérapeute, thérapeute familial…Tous ne sont pas réglementés.

N’oublions pas l’importance de l’alliance thérapeutique qui s’établit entre le praticien et son patient. Au-delà des titres, des réglementations et des formations, il s’agit avant tout d’une rencontre, dont la qualité et l’authenticité auront un rôle majeur à jouer dans les processus de mieux-être et de changement.